Elodie Burle-Errecade, “Le Fou d’Elsa” de Louis Aragon : le sujet médiéval réinventé

Nbre ou N° pages : 314

Editeur : Honoré Champion

Année : 2023

Revue, Collection, Ouvrage collectif : Collection “Mémoire du Moyen Âge”

Type de production : Livre

n° ISBN (ou ISSN) : 9782745358721

Avec Le Fou d’Elsa, Louis Aragon confirme que le Moyen Âge est pour lui une source de fascination et d’inspiration. La Grenade médiévale de Boabdil, Colomb ou le Medjnoûn sont des espaces rêvés, théâtres de rencontres entre l’Orient et l’Occident. Si la référence à la période et les réflexions qu’elle porte ne sont pas nouvelles, elles trouvent une place signifiante dans le poème, produisant un « effet » médiéval. En 1963, comme en 1942, le chant d’amour traditionnel, transcendant les genres littéraires et envisagé comme une solution, continue de répondre aux préoccupations contemporaines du poète. Les expériences amoureuses et poétiques se disent encore et toujours dans la mélancolie du conflit. La rumination lyrique et sa perpétuelle interrogation s’inscrivent dans une tapisserie médiévale et remettent le sujet au centre d’un dispositif de réinvention.

Elodie Burle-Errecade "Le Fou d'Elsa" de Louis Aragon : le sujet médiéval réinventé

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Adeline Duperray (10 novembre 2023). Elodie Burle-Errecade, “Le Fou d’Elsa” de Louis Aragon : le sujet médiéval réinventé. Carnet de recherche du CUER MA. Consulté le 24 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/nf7p


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search